4 critères pour bien choisir son réseau de mandataire

Un mandataire immobilier se trouve face à plusieurs choix : il peut travailler en solo ou rejoindre un réseau. La première solution n’est pas la plus facile, surtout si vous débutez sur le secteur. A l’inverse, le second choix vous ouvre les portes d’un marché important sur lequel vous pourrez trouver vos premiers clients. D’ailleurs, une étude de la NAR (National Association of Realtors) a démontré que 80% des mandataires immobiliers réalisent un meilleur chiffre d’affaires lorsqu’ils adhèrent à un réseau.

Cependant, parmi les différents groupes existants, comment choisir celui qui correspond le plus à vos besoins ? En vérifiant ces 4 critères !

L’histoire du réseau immobilier

Pour trouver un réseau de mandataires performants, regardez qui les dirige. Si les plus haut placés ont une expérience significative dans le domaine immobilier et qu’ils ont eux-mêmes exercé la profession de mandataire, c’est un atout indéniable. Cela démontre une expérience certaine et une compréhension des enjeux d’un tel réseau. Ce qui est plutôt rassurant…

La taille du réseau

Si de nombreux mandataires font confiance à un réseau, c’est plutôt bon signe ! Il y a de fortes chances que ce dernier propose une formation pertinente et un accompagnement important. Un réseau de mandataire étoffé garantit aussi certains fonds, ce qui veut dire la mise à disposition d’une assistance juridique de qualité, un large fichier client, des outils modernes, etc.

Vous souhaitez connaître les réseaux avec le plus de mandataires ? Consultez le classement présenté par le site immo2.pro.

Les coûts des cotisations et des commissions

En échange d’assurances, outils et formations, le réseau va vous demander une cotisation annuelle. Il prélèvera également des commissions sur chaque opération réalisée.

Vous devez donc évaluer ces différentes charges et les additionner à vos propres frais (équipement, assurance, outils propres, location d’un bureau…). Le résultat est à mettre en perspective avec les possibilités offertes par le réseau de mandataires. Est-il en mesure de vous garantir des ventes ? Vous fournit-il tout le nécessaire pour générer un maximum de prospects ?

Pour en savoir plus sur le potentiel du réseau, n’hésitez pas discuter avec les autres adhérents.

Les outils et formations proposés

Vous débutez dans l’immobilier ? Privilégiez les réseaux de mandataires qui disposent d’un centre de formation, d’un programme d’accompagnement et de supports e-learning.

Vérifiez aussi tous les outils fournis, que ce soit des documents de présentation (brochures, cartes de visite, panneaux) ou des logiciels informatiques.

Posez-vous la question de la publicité : le réseau communique-t-il auprès d’une cible qualifiée ? Quels sont ces canaux de prédilection ? Attention à ne pas se laisser influencer par de la publicité à grande échelle, sur des centaines de sites ou médias. La quantité ne garantit pas la qualité des retours !

 

Tous ces outils de travail et de communication ont un coût conséquent si vous devez les acheter par vous-mêmes. Bien souvent, un réseau va inclure ces outils et formations dans la cotisation, ce qui sera plus rentable pour vous. Étudiez bien tous ces paramètres avant de faire votre choix.

Enfin, pour vous guider dans votre réflexion, vous pouvez aussi consulter notre comparatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *